Le plus grand parc photovoltaïque des Pays de la Loire

La construction de la centrale photovoltaïque de la Petite Vicomté aux Ponts-de-Cé (Maine-et-Loire) est terminée…

La construction de la centrale photovoltaïque de la Petite Vicomté aux Ponts-de-Cé (Maine-et-Loire) est terminée.

Grâce à la collaboration réussie de plusieurs acteurs, elle va produire l’équivalent de la consommation de 4000 foyers, sur un site impropre à toute autre activité : une première dans la région.

Un montage économique collaboratif

Le parc photovoltaïque de la Petite Vicomté injecte ses premiers kilowattheures dans le réseau. Le projet a été porté grâce à la synergie de plusieurs acteurs : la société d’économie mixte Alter Energies, le développeur Valeco, et de nombreux citoyens à travers le fonds d’investissement Energie Partagée. Ensemble ils ont financé cette installation à hauteur de 8,3 millions d’euros.

Avec ses 20 000 panneaux solaires et sa puissance de 9,2 MW, le parc devient le plus grand de la région. Il permet de réhabiliter un site qui a longtemps servi de décharge et qui était impropre à l’agriculture et à la construction.

L’électricité produite est vendue à Enercoop, fournisseur d’électricité vraiment verte, locale et citoyenne organisé en réseau de coopératives, via le mécanisme de complément de rémunération. Enercoop bonifie cet achat avec une prime qui permettra de financer des actions de sensibilisation en faveur de la transition énergétique.

Samuel Faure, directeur d’Enercoop Pays de la Loire s’en félicite : « Nous sommes très heureux d’accueillir la Petite Vicomté parmi nos producteurs d’électricité. Une installation photovoltaïque de cette taille nous permet de diversifier notre mix  technologique, sans déroger à nos exigences d’additionnalité. Ce projet illustre parfaitement la coopération renforcée que nous souhaitons engager entre acteurs publics et citoyens : notre enjeu commun, c’est d’ancrer la transition énergétique dans les territoires, pour la rendre non seulement acceptable sur le plan social, mais surtout profitable au plus grand nombre. »

Le groupe Valeco a été retenu pour co-développer le projet et apporter son expertise technique. « Le co-développement de cette centrale solaire participative représente parfaitement les valeurs de la société Valeco. L’intégration d’Enercoop, dont l’engagement n’est plus à démontrer, résonne avec notre volonté de nous inscrire dans la transition énergétique citoyenne » déclare le groupe Valeco.

Le territoire et ses citoyens au cœur du projet

« À l’origine du projet, la commune des Ponts-de-Cé et Angers Loire Métropole se sont interrogées sur la meilleure solution pour valoriser cette ancienne décharge. Très rapidement, l’idée d’une centrale solaire s’est imposée et les deux collectivités se sont naturellement tournées vers Alter énergies afin qu’elle prenne en main le développement, tout en gardant la maîtrise du projet. » raconte Jean-François Gruau, responsable d’opération pour Alter Energies.

En effet, cette société publique accompagne les collectivités du Maine-et-Loire, des études jusqu’à l’exploitation de projets d’énergie renouvelable tels que les installations photovoltaïques, éoliennes, de méthanisation, ou de biocarburants.

« Ce parc photovoltaïque est une installation d’envergure. C’est l’exemple parfait du projet d’intérêt public et citoyen qu’il faut poursuivre ici et ailleurs, mêlant des collectivités territoriales, des experts des énergies renouvelables, des acteurs d’animation locale et une représentation citoyenne forte avec Énergie Partagée et ses milliers d’actionnaires solidaires. Cet équilibre des rôles permet de travailler collectivement à une transition énergétique significative, stable dans le temps et rentable pour le territoire. » explique Marc Mossalgue, responsable communication d’Energie Partagée.

Related articles

Laisser un commentaire